Clash Royale marche cette ligne avec brio

Le meilleur des jeux mobiles profondeur de l’équilibre et la simplicité. Vous pouvez les ramasser et en quelques minutes vous savez à peu près exactement ce qui se passe, mais après une heure ou vous vous rendez compte qu’il ya beaucoup plus à ce que vous pensiez.

Clash Royale marche cette ligne avec brio. À première vue, il est facile de comprendre mélange entre un jeu de tower defense et un MOBA.

Mais une fois que vos dents commencent sombrer dans les bits charnues sous le vernis Supercell, vous trouverez une expérience engageante et addictif qui n’a pas peur de stride sur son propre.

Quel est le dealio alors?

Comme on pouvait s’y attendre, ce paramètre est réglé dans le Clash Supercell de Clans univers. Si vous avez déjà joué à ce jeu, ou même regardé l’une des annonces, alors vous allez avoir une idée assez décente sur les manigances bouillonnantes sous le jeu.

En termes de gameplay, il est une deux voies MOBA. Vous avez trois tours – deux petits à gauche et à droite de l’écran, puis votre tour roi au milieu derrière eux. Votre adversaire, qui est une vraie personne, a la même mise en place en face de vous.

Il est de votre devoir d’envoyer des troupes différentes, représentées par une pile de cartes en bas de l’écran. Vous faites glisser la carte où vous souhaitez déployer vos unités, puis relâchez-le.

Ces cartes ont des coûts d’élixir, et un peu comme un jeu de tower defense, votre élixir régénère au fil du temps.

Clash-Royale-930x512

En plus de troupes que vous avez des sorts et des bâtiments à votre disposition. Ils sont déployés dans la même manière, et l’élixir de coût aussi.

Chaque carte que vous jouez a des forces et des faiblesses, et l’apprentissage des rôles d’entre eux est important de coups de pied un certain âne.

Le jeu ajoute une touche supplémentaire à la dernière minute aussi. Avec soixante secondes quitté votre élixir commence à recharger furieusement, ce qui signifie que vous et votre adversaire peut commencer à jeter des unités gauche et droite et le centre.

Il en fait une bousculade finale frénétique, et souvent tout le bon travail que vous avez fait à rogner les tours de votre ennemi dans les deux premières minutes est annulée dans le chaos de la dernière.

Les combats flux et le reflux avec brio. Ils pourraient durer seulement trois minutes, mais il y a beaucoup de décisions tactiques à faire à la volée, et de déterminer quelles cartes à prendre dans une bataille peut être la différence entre le succès et défaite écrasante.

Mais cela est libre de jouer ouais?

Obtenez illimités pierres précieuses et gold avec Clash Royale Astuce en quelques minutes.

Yup, mais il n’y a pas de système d’énergie. Il y a des minuteries d’attente sur les coffres que vous gagnez, qui contiennent des cartes et des pièces de monnaie, mais voilà. Tant que vous avez une connexion Internet, vous pouvez sauter et casser autant de visages que vous le souhaitez.

Et vous aurez envie de casser beaucoup de visages. La boucle de contrainte ici est dangereusement serré. Vous pouvez facilement perdre des heures dans les batailles rapides rythme, et plus d’heures d’équilibrage de votre plate-forme pour essayer de vous assurer que vous pouvez prendre tous les arrivants.
Même si vous n’êtes pas un fan de Clash of Clans, Clash Royale vaut bien un coup d’oeil. Il est une quantité incroyable de plaisir gratifiant, il est se ronger les ongles parfois, et il est contenu ici qui vous tiendra occupé pendant des semaines, voire des mois.

Quantum examen Break: Est-ce l’avenir du jeu?

Il est difficile de savoir où commencer avec Quantum Break. Il est un peu comme le beurre d’arachide et confiture, ou sel de mer et du chocolat. Ceci est un jeu qui a deux moitiés que vous pensez vraiment pas digne ensemble, se mêlant dans une bouche combo arrosage. Quantum Break est la moitié bon vieux gameplay généré par ordinateur et la moitié live-action série TV, avec les deux parties brouillées pleine de suffisamment A-liste des acteurs à faire rougir Steven Spielberg.
près de la période de développement de six ans du jeu montre certainement. Il est certainement un titre Remedy Entertainment à travers et à travers, avec des éléments de Max Payne et Alan Wake brillant à travers pennies brillantes comme dans une fontaine. Mais, il y a quelque chose de nouveau ici – une focalisation accrue sur faire un jeu qui ressemble non seulement next-gen, mais joue comme elle aussi.

1Oubliez le plus beau jeu que vous pouvez penser sur Xbox One – nous pensons Forza Horizon 2 – parce que Quantum Break est vraiment l’homme à battre. La capture du visage est hors de ce monde, recréant avec précision chacun des stars du casting du jeu avec une authenticité presque irréelle. Il suffit de prendre un coup d’oeil à nos côtés par les côtés pour voir à quel point ils ont été faits. Heck, Remedy nous a même dit qu’ils ont fait des moules des dents des acteurs pour faire en sorte que tout était juste.
Le résultat, cependant, est un jeu sérieux photoréaliste, même à une résolution maximale de 720p HD. Parfois, il suffit de vous faire faire une double prise, se demander si vous regardez le spectacle live-action ou les cutscenes de jeu, surtout quand ils suivent directement les uns des autres.
Mais il n’y a pas que les visages qui sont graphiquement impressionnant – les environnements et les effets sont aussi très puissant.
Si vous ne saviez pas, ceci est un jeu tout temps. La répartition du temps, le temps de déplacement, la manipulation du temps et, finalement, la préciosité du temps. Les portions de gameplay voir vous incarnez Jack Joyce (joué par X-Men Shawn Ashmore’S), un type pris dans une expérience scientifique qui a mal tourné – comme ils ont l’habitude de souvent faire – et le temps étant donné la manipulation des pouvoirs qui évoluent et renforcent au cours de le jeu.
Finalement, vos pouvoirs vont d’un bouclier utile, à la capacité de ralentir le temps et la chaîne à un autre endroit, ou même simplement d’esquiver les balles. Mais le plus pratique des compétences de Jack est d’utiliser le temps comme une arme. Temps souffle propulse en ennemis, en les dispersant comme une boule de bowling dans les quilles, mais aussi frapper haut la main au froid. Arrêt du temps, d’autre part, crée une bulle autour de votre ennemi ciblé, les congeler dans le temps, ce qui vous permet d’empiler jusqu’à une belle charge de balles sur le dôme, tout prêt à être déclenché dès qu’il s’effondre.

2Travailler comment utiliser toutes les compétences de Jack contre la gamme d’ennemis vous heurtez est l’une des joies de Quantum Break. Dans un premier temps, ses diverses capacités peuvent sembler un peu intimidant, surtout quand vous gagnez un nouveau pouvoir chaque nouveau morceau de gameplay. Mais, quand vous parvenez à combiner l’ensemble de compétences diverses de Jack et commencer à envoyer les ennemis volants, il est ridiculement satisfaisant.
La gamme d’ennemis vous heurtez également fait en sorte que le combat reste intéressant. Ceci est certainement un jeu wahere l’histoire se trouve avant et au centre, mais le combat tisse autour d’elle et est totalement addictif. Plus vous travaillez votre chemin à travers l’histoire, le plus complexe les ennemis deviennent. Certains pourraient avoir des pouvoirs de manipulation de temps comme Jack, d’autres pourraient désactiver entièrement ses pouvoirs, vous laissant se débrouiller par vous-même avec « seulement » vos armes à feu traditionnelles.
Un bémol, nous ne disposons sur le gameplay est le système de couverture étrange. Plutôt que de se déplacer vers un morceau de couverture, appuyer sur un bouton et esquive derrière elle, la mécanique quantique Pause voir vous squat automatiquement derrière tout ce que vous venez près de tout dans le combat. Bien que cela puisse paraître comme un moyen pratique de faire les choses, cela peut signifier que vous êtes de gauche exposée à des moments cruciaux, ou coincé derrière un morceau maladroit de la couverture, ou tout simplement coincé.
Mais il est l’histoire qui continue de conduire le jeu vers l’avant entre ces séquences d’action – ou des problèmes de couverture – et heureusement, comme cela est habituellement le cas avec des jeux de Remedy, il est saisissant de l’arrêt. Comme nous l’avons mentionné, les parties de jeu de Quantum Pause se concentrer sur Jack Joyce et son combat contre la société mal Monarch et, bien sûr, le temps lui-même.
Autant que nous aimerions, il est difficile de parler de l’histoire de Quantum Pause sans laisser tomber des spoilers massives. Nous pouvons dire que Monarch, la société dirigée par Paul Serene – antagoniste principal du jeu, joué par Aiden Gillen de The Wire – est impliqué dans un conflit secret qui implique Jack.
Il est une histoire de unravellings mentale, la vengeance, l’amitié, un peu de romantisme et beaucoup d’action. Vous venez de prendre soin profondément sur tous les personnages, qui est aidé par le fait que l’histoire ne se développera pas sans

Stories: The Path of Destinies (PS4)

Trouver des vérités dans plus d’une façon.

Chaque fois que dans un certain temps, un jeu viendra le long que je ne l’avais jamais entendu parler et en prenant un coup d’oeil, sera complètement et totalement me surprendre. Il est toujours une sensation de fraîcheur lorsque cela se produit et revitalise mes pensées et l’amour pour les jeux vidéo dans son ensemble. Stories: The Path of Destins peut sembler comme un jeu générique par le titre, mais il est un petit bijou que je crois que tout le monde devrait jouer.
Les joueurs prennent le rôle de Reynardo, un renard espiègle qui a été pris dans une guerre contre un empereur mal et une rébellion qui espère le renverser. Reynardo est poussée dans cette guerre et doit trouver un moyen de faire tomber l’empire sans détruire le monde entier ou de se faire tuer. Les deux qui peut être assez difficile à faire.
Le jeu est un RPG d’action avec des choix et l’exploration étant les deux pilotes principaux. Reynardo prendra l’armée de corbeau mal avec son fidèle épée dans le combat Batman inspiré. Entrée en un joueur « arène de bataille » va attaquer les ennemis successivement, accumulant des combos à succès et l’utilisation des capacités de voyous Reynardo pour des situations différentes. Exécuter un ennemi en utilisant un bouclier? Utilisez le grappin de Reynardo pour saisir le bouclier loin d’eux. A propos de se faire frapper par le feu le souffle d’un mage? Utilisez le tableau de bord magique pour esquiver rapidement l’attaque. Il est tout ce que j’aimé dans le combat rythmique dans les jeux d’Arkham, et contrairement à d’autres jeux qui ont essayé d’utiliser ce style et un peu sûr,

Histoires rend le travail, et le travail très bien.

playstationexperience2015_491-800x480Après chaque bataille, Reynardo gagnera des points d’expérience avec laquelle il peut monter de niveau et d’apprendre ou d’améliorer ses capacités. En plus de nivellement par le haut, il peut trouver des coffres dans le jeu qui détiennent de minerai et d’essences élémentaires qui peuvent être utilisés pour habiliter son épée pour la glace, le feu, ou des dommages non avenu. Ces épées spéciales servent également de touches pour les portes contemplé lors du passage à travers les niveaux ou revisiter les niveaux une deuxième ou une troisième fois, ce qui va se passer une bonne quantité.
Revisiter les niveaux qui va se passer à cause de la façon dont Stories joue. Vous voyez, se rendre à la fin de l’histoire ne prendra les joueurs autour de 20 à 30 minutes, mais la plus grande chose est qu’il ya plus de 20 histoires à voir. Comme je l’ai déjà dit, le tableau principal de ce jeu prend des décisions. A la fin de chaque niveau, les joueurs doivent faire un choix sur ce qu’il faut faire ensuite. Will Reynardo aller sauver son vieux copain Lapino, ou doit-il décider d’essayer de trouver la puissante arme ancienne qui a été utilisé pour chasser un dieu maléfique? Chaque décision a un impact sur l’histoire et la façon dont le jeu va se jouer. Après avoir vu comment une histoire se joue, le jeu commence à nouveau, mais cette fois avec une «vérité» a révélé. La connaissance de ces vérités, les joueurs doivent prendre une décision différente de la prochaine playthrough, et nous espérons retrouver avec le bon choix. Avec une tonne de différents écarts, l’histoire peut jouer dans tant de façons différentes. Il affecte même le jeu dans certains aspects.

S’il y avait des questions que j’eus avec le jeu, il serait que le framerate trempait un peu à la fois. Dans les séquences de combat lourds ou même dans certains des traversal, le jeu serait attelage pour un couple de secondes, mais il n’a jamais été assez pour moi pour vraiment être effectué par elle.
La présenstoriestation est ce qui fait vraiment le jeu de se démarquer. Il est présenté sous forme de livre de contes où un narrateur raconte l’histoire et même exprimer tous les caractères. Avec chaque niveau étant un chapitre, il tient à jour ce choix que j’avais fait et ce que le résultat a été au cours de la fin de chaque histoire. Pensez-y comme un livre choisissez-votre-propre-aventure qui est en cours de lecture sur le lecteur. Il est très bien fait et a même un peu d’humour décent en elle. A la fin de chaque histoire, il montre les histoires globales j’avais déverrouillées ainsi que les quatre principales vérités que je l’avais découvert, ce qui m’a permis de choisir différemment quand retourner pour voir l’histoire suivante. En outre, avec plus de vérités révélées, les nouveaux niveaux de capacités seraient déverrouiller pour Reynardo mettre des points de compétence quand nivellement par le haut.
Stories est un jeu qui a beaucoup de cœur. Bien sûr, il y a beaucoup de choses dans ce jeu que je l’ai vu auparavant sous une forme ou de la mode, mais il ne m’a jamais arrêté d’avoir un temps fantastique avec elle. Le regard et les histoires qui sont racontées sont amusant et excitant de voir jouer dehors, et le combat fonctionne tout aussi bien que les aventures du croisé caped. Ajouter dans une tonne de replay value avec les nombreuses histoires et un système de mise à niveau et la progression qui ajoute toujours quelque chose de nouveau à la table avec tous les playthrough, et vous avez un jeu amusant et bien dit RPG d’action conte que je pense que chacun devrait essayer .